Citoyenneté

Courrier de M le Maire

adressé au préfet du Var Jean-Luc Videlaine

J’appelle votre bienveillance au sujet de ma profonde préoccupation à propos de la situation que connait notre pays et, en particulier, le risque d’un prolongement et d’extension du mouvement de contestation au sein de nos territoires.

Avant d’en venir au fond, j’attache le plus grand prix à féliciter les forces de l’ordre pour leur efficacité et leur discernement dans notre département. De la même manière, je condamne avec la plus grande fermeté les violences et les dégradations. L’ordre républicain doit être maintenu.

En tant que maire, je suis en prise directe avec la détresse d’une partie de mes concitoyens. Aussi, je ne peux que constater la réalité de leurs difficultés et notamment les raisons de leur mécontentement en ce qui concerne la fiscalité et le pouvoir d’achat. Il faut les écouter avec une grande empathie et leur apporter des réponses très concrètes. Pour la plupart, il ne réclame pas d’aide mais de pouvoir vivre dignement de leur travail. Leur désir d’être respecté est, tout à la fois, grand et légitime. Leur engagement est déterminé. En outre, les blocages récurrents commencent également à peser sur le tissu économique. Il faut donc aussi comprendre l’inquiétude qui monte chez nos commerçants, artisans, chefs d’entreprise, et leurs salariés, lesquels se trouvent entravés dans leur travail.

Enfin, et ce n’est pas la moindre de mes inquiétudes, nous avons eu à déplorer des débordements au lycée du Coudon. Nos jeunes doivent absolument être protégés de toute violence et je compte sur vous, avec tout le concours que nos services peuvent vous apporter, pour assurer la sécurité de nos enfants.

En conclusion, j’en appelle à vous dans votre rôle de représentant de l’Etat afin que vous soyez extrêmement vigilant aussi bien dans l’exercice de vos fonctions locales que dans votre vocation à faire remonter au gouvernement l’intensité du mécontentement, les risques d’extension de la contestation et la possible multiplication de débordements de plus en plus incontrôlables.