Ma Ville

Jumelage

Notre ville est jumelée avec Montesarchio en Italie et Spa en Belgique. Bien plus que des échanges culturels et économiques, le jumelage, c’est avant tout des échanges humains qui se concrétisent lors des rencontres organisées régulièrement.

Spa, la cité des Eaux

Si station thermale se traduit par spa en anglais ce n’est pas un hasard ! L’eau est présente partout à Spa et des conditions géologiques spécifiques ont offert à la ville une eau aux propriétés recherchées. Le Tsar Pierre Le Grand, le Cardinal Richelieu, Lamartine, Victor Hugo, Casanova… les plus grands noms du XVII et XVIIIe siècle ont séjourné à Spa, octroyant ainsi une réputation plus qu’enviable à ses thermes, assortie de surcroît d’une caution scientifique. Aux confins de la vallée de La Meuse en Belgique, Spa procure un bien-être et une quiétude rares, où les forêts des Ardennes, le lac de Warfaaz et autres fontaines vous feront revenir aux sources. Spa c’est aussi un riche passé historique et des activités culturelles et sportives variées, avec notamment les célèbres Francofolies, ses marchés aux noix, sa piste de ski, son casino « La Redoute », le parc de Sept-heures ou encore le Waux-hall, maison de jeux pour l’aristocratie du XVIIIe siècle.

Rappelons tout de même l’affection que porte le peintre Dieudonné Jacobs à Spa, sa ville d’origine, même si de temps à autres son cœur bat plus fort pour La Garde.

Montesarchio

C’est au sud de l’Italie, dans la région du Benevent à quelques kilomètres de Naples que se situe Montesarchio, jumelée avec la ville de La Garde depuis plus d’un quart de siècle. Des liens étroits les unissent, de part leur similitude géologique et leur richesse historique. En effet, surplombée par son château du VIe siècle, Montesarchio a été bâtie sur un piton rocheux, offrant un panorama semblable à celui de La Garde. Les visiteurs de Montesarchio découvriront une ville pittoresque au patrimoine intense avec ses églises médiévales, ses constructions pré-romaines et leurs fresques magnifiques. Des fouilles archéologiques récentes ont d’ailleurs permis de révéler des ruines du VIe siècle, époque où les Lombards envahirent l’Italie et installèrent leur dynastie au Benevent. Ces constructions pourraient être les vestiges d’un port fluvial et laisseraient présumer qu’un lac navigable était présent dans la vallée Caudina. Des trésors archéologiques incommensurables.