Ma Ville

L’ancienne salle Mussou

Premier local de la Fanfare Mussou acheté par six membres de l’association, le 21 août 1896, pour permettre aux musiciens de se réunir, après que le maire Eugène Blanc les eut privés d’un lieu de répétition à la suite d’un conflit. M. Grégoire Laure avança la somme nécessaire à cet achat et reçut une rente viagère. Jean Aicard, qui défendit ardemment l’association fut nommé président d’honneur, le 5 septembre 1896, le jour de l’inauguration. L’immeuble fut revendu le 17 octobre 1931 pour payer une partie de l’actuelle salle Mussou. On peut admirer le beau balcon en fer forgé orné d’une lyre, emblème de l’association, ainsi que deux petites lyres sur chaque angle.