Ma Ville

Parcs et jardins

La Garde compte plusieurs espaces verts aménagés qui contribuent à offrir à chacun un cadre de vie de qualité.

La Forêt du Thouars

La Forêt du Thouars est un site emblématique de la Cité du Rocher. Des sentiers pédestres et botaniques permettent de s’adonner à la marche tout en contemplant des espèces végétales propres aux terres méditerranéennes. Découvrez les 12 hectares de nature en téléchargeant la brochure.

Le Jardin Veyret

Le Jardin Veyret, à proximité du Collège Cousteau, est très apprécié des jeunes et des familles qui y trouvent un lieu de détente avec une aire de jeux et un bassin végétalisé.

Le Jardin Allende

Le Jardin Allende, entre l’Hôtel de Ville et La Poste, est un espace vert qui comprenant une fontaine et des jeux pour enfants. Ses pins parasols offrent ombre et fraîcheur l’été.

Le Jardin des tout-petits

Le Jardin des tout-petits, situé face à la Ludothèque et à la Maison de la Petite enfance, rue Jean Bartolini, ce jardin est adaptés aux enfants de moins de 3 ans qui peuvent s’amuser en toute sécurité.

La Place Louise Michel

La Place Louise Michel à proximité des écoles Zunino et de la halte-garderie des Gardinous est appréciée des parents et des enfants qui s’y retrouvent pour jouer après l’école.

Le Parc des Savels

Le Parc des Savels est un poumon vert d’un hectare et demi situé au cœur de ville qui allie respect de l’environnement et mise en valeur du patrimoine naturel. Les espèces méditerranéennes (sauges, lavandes, romarins, oliviers bicentenaires, vignes, chênes, citronniers, caroubiers, jujubiers…) respectent le caractère originel du site et permettent une bonne gestion de l’eau.

Cette création tournée vers le développement durable, répond au Principe 1 de la Déclaration de Rio (1992) : « Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. »

A quelques pas de la maison médicalisée du Mas des Senes, le parc des Savels est également une fenêtre ouverte sur le monde pour les résidents.

Les jardins familiaux

Ils sont situés dans le Plan, permettent à 42 familles en difficulté de cultiver fruits et légumes dans une ambiance conviviale et solidaire.

Prochainement : Le Parc Nature

Au cœur du Plan entre La Garde et Le Pradet, le futur Parc Nature s’étendra sur 130 hectares dont 90 hectares sur La Garde. Cet Espace Naturel Sensible (ENS) classé zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique représente un enjeu décisif pour les prochaines années. L’objectif est de préserver de façon durable la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs d’expansion des crues et d’assurer la sauvegarde des habitats naturels. Le tout, bien sûr, aménagé de sorte que le public puisse venir admirer toutes les richesses de la faune et de la flore de cette zone remarquable.

2 ans d’aménagements

Parce que ce poumon vert est inestimable, il est nécessaire de le protéger, le valoriser et le partager. C’est pourquoi les aménagements prévus sur une période de deux ans (2014-2016) seront respectueux de l’environnement. En redonnant à la zone humide et aux cours d’eau un aspect et un fonctionnement plus naturel, en créant une Maison de la Nature, un parc paysager à vocation sociale et pédagogique, 11km des sentiers pédestres, 5km sentiers cyclables et 2.5 km de chemins équestres, des sites d’observation et en maintenant les parcelles des jardins familiaux, le Parc Nature sera la garantie d’un environnement préservé. Les éco-gardes du Département avec le concours des policiers municipaux en VTT mèneront des actions de prévention et de sensibilisation ciblées.

La Maison de la Nature

De fabrication écologique et alimentée par des énergies renouvelables, la Maison de la Nature sera un lieu d’accueil et de découverte pour toutes les générations. En effet, le public pourra s’informer sur des thématiques variées liées à l’environnement à travers des expositions temporaires, profiter d’un espace librairie et d’un accès à une salle de projection. Elle présentera également la politique environnementale du Var ainsi que le site du Plan. Un espace restauration 100 % bio devrait ravir les amateurs de bons produits.

Le Plan, ce sont :

  • 2 espèces végétales protégées dont 7 au niveau national
  • 89 espèces d’oiseaux
  • Un espace naturel sensible classé zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique.
  • Un investissement de plus de 17.5 millions € par le Conseil général pour la création du Parc Nature.
  • Des aides financières de l’Europe et de l’Agence de l’Eau.